NOTRE EQUIPE

Sylvie SOUSSIDirection
Maxime DEGBOMONTDirection faisant fonction
direction@oxyjeunesverviers.be
maxime.degbomont@oxyjeunesverviers.be
Aurélie GERLAXHEEquipe éducative
aurelie.gerlaxhe@oxyjeunesverviers.be
Céline GILLETEquipe éducative
celine.gillet@oxyjeunesverviers.be
Albane MONTENAIREquipe éducative
albane.montenair@oxyjeunesverviers.be
Meghan DUVEAUEquipe éducative
meghan.duveau@oxyjeunesverviers.be

HISTORIQUE

L’AMO Oxyjeunes-Verviers a reçu, de la Fédération Wallonie Bruxelles, son agrément début 2000. Le service a ouvert ses portes le 1er février 2000 dans une des plus ancienne bâtisses de Verviers initialement situés Rue des Raines, à proximité du centre-ville et de bon nombres d’écoles… Nous étions, à cette époque, subventionnés pour 3 équivalents temps plein.

En 2004, nous avons effectué un premier déménagement, toujours dans la même rue. Nous avons intégéré des locaux plus modernes et spacieux. La Permanance Information Jeunesse (futur centre Infor Jeunes), que nous avons crée quelques années plus tôt, dispose maintenant de ses propres locaux, adjacents aux nôtres.

En 2007, nous sommes passés en catégorie supérieure et avons reçu des subventions pour 4 équivalents temps plein.

En 2015, nous avons à nouveau déménagé dans les locaux que nous occupons actuellement. Infor Jeunes Verviers à également déménagé toujours rue Raines.

NOS MISSIONS SPÉCIFIQUES

ART.28 ARRÊTÉ AMO

Dans le cadre de son action de prévention éducative, le service dispense aux jeunes, à leur famille, et à leur familiers, dans un langage adapté, une information juridique complète et adéquate, leur permettant de mieux comprendre leur environnement légal et social et ainsi de faire des choix et d’agir en connaissance de cause ; il accompagne les jeunes, leur famille et leurs familiers qui le souhaitent dans les démarches juridiques et sociales, en les associant pleinement au processus d’aide ; il leur donne l’occasion de faire valoir leurs droits, y compris le cas échéant par voie judiciaire.

Dans le cadre de son action de prévention sociale, le service vise à améliorer le statut juridique et social des jeunes, notamment en favorisant ou relayant leur parole auprès des instances administratives, politiques et sociales ou en interpellant ces mêmes instances sur leur respect des droits fondamentaux des jeunes et des familles.

Le service veille, lors de la résolution de situations individuelles ou par l’organisation de formations, de journées d’études, ou encore par la diffusion de publications, à partager ses connaissances spécifiques avec d’autres institutions relevant ou non du secteur de l’aide à la jeunesse.